19 mai 2024
A la découverte de Sciences-Po Paris

A la découverte de Sciences-Po Paris ! Une interview enrichissante !

A la découverte de Sciences-Po avec Seedorf, ex-lycéen du Lycée Jules Uhry et aujourd’hui étudiant à Sciences-Po Paris. Seedorf avait interviewé, pour la RDJU, Tristan, lui-même ancien de la JU, et au moment de l’enregistrement de l’émission étudiant en deuxième année à Sciences-Po. Qu’est-ce qu’être étudiant à Sciences-Po ? C’est la question que Seedorf a posé à Tristan. 

Avant d’être étudiant à Sciences-Po Paris, Tristan était élève au Lycée Jules Uhry. Et un élève engagé dans la vie lycéenne. Alors lycéen, il avait été à l’initiative, en tant qu’élu au CVL, d’un embryon de radio qui est devenue, quelques années plus tard, la RDJU telle que vous la connaissez. Au cours de l’émission, Tristan raconte brièvement l’histoire de la création de Sciences-Po, dans un contexte de guerre Franco-prussienne, à partir d’un constat posé par les intellectuels de l’époque : la France manquait d’élites, et particulièrement d’élites formées. C’est alors qu’Emile Boutmy fonde l’Ecole libre des Sciences politiques dans laquelle il assurera de 1873 à 1890 l’enseignement de l’histoire constitutionnelle de l’Angleterre, de la France et des Etats-Unis. Puis l’école est refondée après la seconde guerre mondiale. Sciences-Po est née. 

Tristan rappelle que les enseignements de l’école sont axés non pas sur la politique, mais sur les sciences politiques en général : la sociologie, la philosophie, l’histoire, le droit, l’économie… Contrairement à une idée répandue, Tristan insiste sur le fait que la plupart des étudiants issus de Sciences-Po ne s’orientent pas vers la politique mais vers les secteurs privés.

A la découverte de Sciences-Po : Tristan rappelle que les enseignements de l’école sont axés non pas sur la politique, mais sur les sciences politiques en général : la sociologie, la philosophie, l’histoire, le droit, l’économie… Contrairement à une idée répandue, Tristan insiste sur le fait que la plupart des étudiants issus de Sciences-Po ne s’orientent pas vers la politique mais vers les secteurs privés.

A la question de Seedorf : Quelles sont les qualités que doit réunir un lycéen, futur étudiant à Sciences-Po ? Tristan rappelle que le lycée Jules Uhry propose l’atelier Sciences-Po (vous trouverez toutes les informations sur l’atelier Sciences-Po à la JU sur le site du lycée !) qui prépare les élèves (dès la seconde) à l’entrée dans cette école prestigieuse ! Puis l’étudiant en deuxième année insiste sur la qualité d’entraide, l’esprit de réseau, la curiosité, les points forts que tout futur sciences-piste doit posséder !

Si l’école Sciences-Po vous intéresse, écoutez cette émission ! Si vous avez des questions  sur l’atelier sciences-po, n’hésitez pas à consulter le site du Lycée Jules Uhry (le lien ci-dessous), ou de demander à M.Amichaud, enseignant en charge de l’atelier ! Une émission à écouter et à réécouter sur le site MediaJu !

A écouter aussi, l’interview de Quentin, sur la RDJU !

1 thought on “A la découverte de Sciences-Po

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *