13 juillet 2024
Charlie Chaplin "Les lumières de la ville"

Charlie Chaplin "Les lumières de la ville"

Lors des années 1930, le film Les lumières de la ville a eu un énorme succès. C’est un film muet qui a été réalisé alors que les films pouvant intégrer des voix humaines existaient depuis 4 ans (1927). Chaplin a préféré reprendre les mêmes formes de comique qui ont fonctionné dans les films antérieurs, car les gestes et la compréhension sont donc plus accentués par la musique rythmée. Cela a particulièrement mis en évidence le jeu d’acteur de la femme aveugle. Les caractéristiques du film sont les éclairages des scènes, la musique rythmée, les personnages qui surjouent.

 « Les lumières de la ville » une comédie qui dénonce les inégalités sociales.

 Le film est centré sur la crise économique de 1929 qui a frappé les États-Unis. Les pauvres étaient ceux qui subissaient principalement les effets de la crise. Dans ce film, Charlie Chaplin, joue le rôle du vagabond, pauvre aux yeux de la société mais riche aux yeux de la fleuriste. Tout au long du film, le vagabond porte un masque il joue un double rôle en alternant la figure du pauvre et du riche. La rencontre avec le millionnaire annonce le thème du double dans la suite du film. Le millionnaire sympathisait avec Charlie Chaplin seulement lorsqu’il était soûl. Charlie Chaplin utilisait son amitié avec le millionnaire pour paraître riche aux yeux de la fleuriste. Ce double jeu montre avec comédie les inégalités que nous pouvons observer à l’époque. Par exemple, dans la scène de la rencontre entre le millionnaire et le vagabond, Charlie Chaplin va secourir le riche qui voulait se suicider, mais de manière comique le millionnaire fait tomber Charlie Chaplin à plusieurs reprises dans le fleuve. La scène exprime le fait que les pauvres subissent toujours les inégalités et les conséquences des riches.

La musique et les lumières dans le film.

Charlie Chaplin est un maître de l’utilisation de la musique dans ses films muets. Il utilise la musique pour accentuer les émotions et crée une atmosphère humoristique, de la tristesse , de la surprise , la colère et la joie. Par exemple dans la première scène de Charlie Chaplin dans le film « les lumières de la ville » la scène s’est dérouler en pleine journée les techniciens utilisaient le soleil comme lumière pour éclairer la scène. Dans l’aspect musical au début de la scène la musique était rythmique, rapide ,répétitive et il y avait de la superposition pour les différents paysages, ensuite le rythme de la musique décélère ce qui apporte de la concentration sur les personnages présents lorsqu’on a commencé à voir les personnages, aussi la musique est utilisé pour accompagner les actions comiques du personnage qui l’incarne. Pour les couleurs, c’était en noir et blanc et les personnages ne parlait pas.

Article rédigé par Abdoul et Belkhoddam

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *